Share with:

FacebookTwitterGoogleLinkedInEmail this pagePrint this page



« Un gâchis patrimonial, social et industriel » mais aussi « un échec stratégique et un abandon coûteux », la Cour des comptes n’a pas de mots assez durs pour fustiger l’inconséquence de nos dirigeants dans la gestion du dossier de l'écotaxe poids lourds. Une incompétence totale qui coûtera cher au contribuable français qui devra se charger cette perte de plus d’un milliard d’euros. Le gouvernement Ayrault et sa représentante dans ce dossier Ségolène Royal sont en première ligne dans l’analyse de la Cour.Original Article